Komtuve

19 décembre 2009

De l'utilité d'être un aventurier dans le métro.

"L’escalier est une construction architecturale constituée d'une suite régulière de marches, les degrés, permettant d'accéder à un étage, de passer d'un niveau à un autre en montant et descendant." Des années de recherches pour les études m'ont aidé à trouver cela. Merci Wikipedia. Mais pourquoi diantre parler d'un escalier? Pour en arriver à la conclusion, bien sur. L'escalier donc permet de monter, descendre, se casser la gueule, sexer, bref, plein de choses. Quand tu es pressé c'est trop bon de courir et de bousculer les scouts qui passent par là pour les faire tomber. Ou alors quand tu es pressé, tu as l'escalator.

ESCALATOR. Ce mot résonne dans mon esprit. Quand un mot finit en "tor", ça veut dire que c'est mieux que le reste.
Terminer
VERSUS
terminator

Il faut l'admettre, le Terminator a bien plus la classe que le terminer. Non?

L'escalator donc c'est comme un escalier, mais où tu glisses pas quand il fait froid, et qui en plus bouge tout seul. Tu te laisses aller. Et donc l'escalier c'est nul en fait à côté des escalators. A une condition. La thèse de mon article.

Tradition? Superstition? Phobie? Toujours est-il que l'Homme, depuis la nuit des escalators, se met à droite quand il veut se laisser porter par la puissance de la technologie. Et si il veut avancer, il va sur la file de gauche. Mais pourquoi me direz-vous voudrions nous avancer dans un truc qui avance?

De l'utilité d'avancer sur un escalator.

Avant toute chose, pour se démarquer. Regardez le monde dans le métro. Tout le monde se laisse aller; Mais pas vous. Non. Vous êtes en dehors de la masse, un gros no life un rebelle. Et vous voulez être en avance sur votre temps.
Mais plus que ça, marcher dans l'escalator, c'est prendre des risques. C'est risquer de pas se tenir et de courir dans un truc qui court. Mise en abyme. Vous êtes intelligents en plus. Mais à courir, vous êtes aventuriers, les autres vous admirent, les donzelles vous désirent, que du bonheur.

Tout ça pour dire que l'escalator côté gauche, marcher dessus, c'est vraiment le bien.

ALORS GROS dora l'exploratrice, TU VAS ME LAISSER LE PASSAGE PUTAIN OK? TU RESTES PAS SUR LE CÔTE GAUCHE COMME ÇA babouche le singe SINON JE VAIS t'inviter à ma beurzday party.


Je crois que l'on me censure.


02 décembre 2009

Moto

BJR

Posté par komtuve à 07:54 - Commentaires [0]
01 décembre 2009

La prof de latin

Putain suis une teupu en fait, je balance sur la prof alors qu'elle me lira jamais. GG moi.

'TOINE VNR SA MERE dit :
*En plus genre elle nous regarde jamais, toujours sur son cours. La semaine dernière, elle nous fait venir en grammaire. Le samedi matin. Trois heures de transportsA/R pour deux heures de cours. Et je peux t'assurer qu'après avoir commenté du Proust, elle te dit "Bien, je vais expliquer les huit fiches de grammaire", c'est le drame.

Posté par komtuve à 22:14 - Commentaires [0]

Non.

Moto dit :
*mdr comment ca coute pas cher du tout les apparts à paris
'Toine dit :
*Fake?
Moto dit :
*Enfin, sauf si t'as envie de mourir de faim
*dans une cave
*oui fake
'Toine dit :
*:rire:
*L'autre jour en histoire, truc epic
*On parlait de Versailles, et des petits apparts privés du chateau.
Moto dit :
*pour sensiblement le même appart
*t'as 800 euros de difference entre paris et rennes par mois
'Toine dit :
*Prof: "Oui mais bon, c'était vraiment très petit hein, juste de quoi vivre.
-Elèves: genre combien "petit"?
-Prof: Bah genre 30 m²
-Elève qui vit dans un 9m²: OKKKKKKKKKKKKKK"
Moto dit :
*Paris et nantes* pardon
'Toine dit :
*Ouais Paris suxx.
Moto dit :
*MDR
'Toine dit :
*L'autre elle était rouge putain.
Moto dit :
*30m², tout juste de quoi vivre
*Bienvenue à paris.
*Ca me rappelle une anecdote en géo qui n'a rien à voir mais ou versailles était mentionnée
*On parlait de périphéries involontaires et volontaires
*"Après c'est sur que quelqu'un qui décide d'aller habiter à Versailles, c'est plus choisi que comme si il se retrouvait autour de Melun... Croyez pas que je suis raciste du 77 hein, mais... Voilà quoi"
'Toine dit :
*....
*Putain. La teupu.
Moto dit :
*AH AH
'Toine dit :
*tue la de ma part.
Moto dit :
*Non notre prof de géo c'est la meilleure prof de ceux qu'on a (l)
*La prof qui t'envoie un mail à 13h pour te prévenir qu'à 14h30 y'a une expo pour les interessés qui F5 leur boite mail tous les midis.
'Toine dit :
*Olol quoi.
Moto dit :
*Moi dans ma chambre à 14h en jogging, qui voit un mail sur une expo à Paris dans 30 min "WTF"
'Toine dit :
*Olol quoi. Genre jogging, comment tuer le glamour en cinq minutes.
Moto dit :
*bah quand je suis dans mon pieu c'est calbute, jogging ou les couilles à l'air, au choix
'Toine dit :
*Dans l'ordre:
*-GG quoi, la vie.
-Lol fag.
-OMG
Moto dit :
*mdr
*bah là en ce moment c'est omg
*:)
*C'est plus pratique quand je veux me les gratter.
*Et tu te sens en communion avec ton lit.
'Toine dit :
*:rire:
Moto dit :
*(l)

Posté par komtuve à 22:12 - Commentaires [2]
Tags : , , , ,
24 novembre 2009

Morpheus: "Welcome, to the real world".

Aujourd'hui, contrôle de Latin. Plus même, une « version », terme savant pour désigner le fait de prendre un texte dans une langue plus que morte (j'ai des soucis avec le latin, j'y reviendrais), pour le transcrire dans un français plus qu'hyperbolique. Il semblerait en effet que la nouvelle mode soit de nous faire clamer « Toi, plus grand des plus nobles citoyens, a su sucer efficacement nos ennemis, et les admettre au droit de cité, viens donc là que je te fasse ton quatre heure, ô plus prudent des hommes ayant édifié un temple sur les rives d'une rivière que personne ne verra jamais ». Et donc, version aujourd'hui. Sept lignes, deux heures. Je précise que j'étais trop feignant au collège pour prendre l'option (bah ouais quoi, deux heures en plus par semaine c'est kroooo dur hey putain t'as écouté le dernier Slipknot?), donc je me retrouve, après mon bac, à rattraper en moins d'une année les cours de toute une scolarité, et suis supposé acquérir un niveau équivalent à ceux qui étaient trop cons trop courageux.

VERSION DONC. Deux heures de pur bonheur, que Pascal n'aurait pas renié. Du grand n'importe quoi, à capter un seul mot grace au dictionnaire, et encore pas sur que ça soit le bon mais putain sa mère c'est quoi CETTE LANGUE DE MEEERDE?

Deux heures de regards discrets vers la voisine qui se demande aussi ce qu'elle fout là, deux heures à errer dans le dictionnaire, à découvrir que « Cunicolosus, a, um », ça voulait dire « Qui abonde en lapin » (putain c'est vrai), à recevoir des SMS de la voisine de derrière « Fuck Offfff le latin », à répondre par des cœurs, bref truc epic. Inventons des mots, des phrases, et déduisons le sens d'une proposition grâce à deux mots.

 

Bref. En sortant, une nana fond en larme. Elle s'est semblerait-il plantée. Un mec a les larmes aux yeux. Ils ont pas fait un truc epic.



BWHAHAHAHHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA. Redescendez sur Terre.

facepalm1
 

20 novembre 2009

Kom tu ve

On est deux, on est en classe prépa littéraire, on déchire comme pas permis, on est beaux, on sent bons, on est parfaits. Ou pas.

Posté par komtuve à 23:00 - Commentaires [1]